Forum d'entraide à l'apprentissage de l'Islam
Assalamou 'alaykunna !
marhaban bikunna vous pouvez vous inscrire si vous êtes une femme et que vous souhaitez vous entraider avec vos soeurs dans l'apprentissage de notre belle religion !!

Forum d'entraide à l'apprentissage de l'Islam


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

LE FORUM EST EN MODE LECTURE ET LES INSCRIPTIONS SONT CLOSES POUR UNE DURÉE INDÉTERMINÉE

Partagez | 
 

  L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 5 Avr - 13:06

bismillahh

Quarante-deuxième récit

Le récit de la dame d'atours de la fille de Pharaon

Résumé : il s'agit de la femme qui s'occupait de la fille de Pharaon, un jour elle fit tomber le peigne et dit "bismillah". La fille, avec son accord, en informa Pharaon qui la brûla, elle et ses enfants. Son nourrisson lui dit de se jeter au Feu. Il fut l'un des bébés qui parla au berceau. Depuis, l'odeur de cette femme se propage dans le ciel, et le prophète sas la sentit lors du voyage nocturne.


- Avec la foi, les âmes voient le châtiment facile

-Allah a élevé l'âme de cette pieuse

- Importance de la haine des mécréants envers les croyants

- L'importance des ossements du musulman, cette femme a exigé que ses ossements et ceux de ses enfants soient rassemblés et enterrés

- La récompense est en fonction de l'oeuvre, elle a été brûlée et l'odeur de la calcination s'est répandue dans la ville, alors Allah lui a donné une odeur de parfum qu'Il a répandu dans les cieux

Quarante troisième récit : le roi qui a fui le pouvoir

Résumé ; il s'agit d'un roi qui s'est enfui et a abandonné son pouvoir pour se consacrer à Allah, il priait, travaillait et vivait de son labeur


-Il y a des gens qui préfèrent l'adoration au pouvoir

- Il y avait des nobles vertueux parmi les anciens des fils d'Israël

-Législation de la prière de nuit à cette époque

- Fabrique de corde et de briques à cette époque

-Législation du salariat

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 5 Avr - 14:55

salam1 *



:jenna:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Sam 2 Mai - 20:22

bismillahh

Quarante quatrième récit : les gens du Fossé



Résumé : Il s'agit d'un jeune homme qui a appris la religion et la croyance en Allah, et qui a guidé tout un peuple en indiquant au tyran comment le tuer (en disant au nom du Seigneur du jeune homme), puis le tyran a ordonné de creuser un fossé, d'y mettre le feu et d'y jeter tous ceux qui ne renonceraient pas à leur religion


- Allah dispose pour Sa religion des personnes pour reprendre le flambeau de la religion et la propager

-La foi ne nécessite pas bcp de temps pour se fixer dans les coeurs

- Allah met à la disposition de Ses biens aimés des prodiges même s'ils ne sont pas prophètes (le jeune homme guérissait l'aveugle...)

- Le sacrifice de la personne dans le chemin d'Allah ne fait pas partie du suicide

- L'intensité de la haine des mécréants envers ceux qui ont la foi

- Allah protège Ses biens aimés et humilie ses ennemis

- Obligation de patienter et endurer pour Allah

-Permission de mentir dans la guerre ou autre (le moine a dit au jeune homme de dire à sa famille qu'il était avec le sorcier et au sorcier de dire qu'il était avec sa famille)

- Il se peut que la croyance de l'homme faiblisse lors de la torture, comme ici le jeune homme a dénoncé le moine

-Il se peut que l'élève devienne meilleur que le professeur mais le professeur garde toujours le mérite d'avoir guidé l'autre

- L'acte de bienfaisance profite dans l'appel à Allah, comme ici le fait que le jeune homme guérissait les malades a aidé

- Parmi les rois de la terre il y en avait qui prétendait à la Seigneurie


:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Lun 11 Mai - 20:55

bismillahh

Quarante-cinquième récit : Le lépreux, le chauve et l'aveugle

Résumé : Allah a guéri ces trois personnes puis leur a envoyé un ange sous la forme d'un homme qui était dans le même cas qu'eux avant, leur demandant de l'aide. Deux d'entre eux furent avares et refusèrent et le dernier accepta d'aider l'ange.


- Allah éprouve Ses créatures pour distinguer l'ingrat du reconnaissant

- Le mérite d'être reconnaissant dans la prospérité

- La capacité des anges à prendre forme humaine

- L'ange n'est pas considéré comme un menteur, il a seulement pris une parabole

- Lorsqu'ALLAH met la bénédiction dans les biens de l'homme, ceux-ci se multiplient

-L'abondance des biens n'est pas forcément une preuve de l'amour d'Allah

- La capacité d'Allah à guérir des maladies incurables


Quarante sixième récit : La femme quii a fait la morale à un savant


Résumé : un savant, ayant perdu sa femme, se trouva très affligé. Une femme prétendit lui demander une fatwa sur le fait qu'on lui avait prêté des bijoux qu'elle devait rendre, pour lui montrer que sa femme était un dépôt d'Allah qui l'avait repris


- Il se peut que les gens de science soient inattentifs à ce qu'ils ont appris

- Les personnes douées de juste pensée doivent faire discerner aux autres ce qui leur ont échappé

- La jurisprudence et la science sont communs aux hommes et aux femmes

- Pas de péché si la femme enseigne la compréhension des lois religieuses

- Importance de citer des paraboles

- Réconfort des gens par les histoires des anciens

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 17 Mai - 20:23



quarante septième récit

Le vaniteux de ses ancêtres mécréants

Un homme s’est vanté d’être le descendant l’ancêtres qui étaient mécréants, et un autre s’est vanté de descendre de l’islam, Allah révéla à Moise de dire au premier qu’il accompagnerait ses ancêtres en enfer et à l’autre qu’il accompagnerait les siens au Paradis


- Mise en garde de s’affilier à des affiliations parentales ou tribales odieuses et de la fierté qu’on en tire

- le fait que l’homme suive ses ancêtres dans la vérité et le soutien de son peuple dans la vérité ne fait pas partie des mauvaises affiliations

- On tire des leçons de ce qui est arrivé à ceux qui nous ont précédés


Quarante huitième récit

le présomptueux qu’Allah a englouti par la terre

Un homme trainait son izar avec orgueil quand la terre l’a englouti, jusqu’au jour de la résurrection il s’y enfoncera en étant secoué.

- L’orgueil et la fierté sont de grands péchés

- Il est interdit à l’homme de faire traîner son vêtement par orgueil et s’il ne le fait pas par orgueil c’est aussi interdit ou répugnant, selon les savants

- Si le serviteur manifeste un bienfait d’Allah, comme de beaux vêtements, cela ne fait pas partie de l’orgueil surtout si cela s’accompagne de reconnaissance envers ALLAH

- Certains péchés font encourir le châtiment d’Allah ici bas et dans l’au-delà

- Confirmation du châtiment de la tombe


Quarante neuvième récit
Celui qui a juré par ALLAH


Un homme conseillait son ami qui faisait beaucoup de péchés, et, un jour, fatigué, il lui dit « par ALLAH Allah ne te pardonnera pas ! »

Allah a rappelé leurs âmes à tous deux et a fait entrer l’homme en Enfer pour sa parole et l’autre au Paradis, car Il lui a pardonné


- Dire sur ALLAH ce dont on n’a aucune science fait partie des grands péchés qui font périr les œuvres

- Le musulman doit chercher la prudence et méfiance dans sa relation avec ALLAH

- Peur d’une mauvaise fin

- Preuve qu’ALLAH pardonne les péchés sans repentir

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 24 Mai - 19:39

bismillahh



Cinquantième récit
La femme qui est entrée en Enfer à cause d’une chatte


Lorsqu’on lui montra l’enfer lors de la prière de l’éclipse, le prophète sas y a vu une femme griffée par une chatte
Cette femme avait en effet gardé une chatte sans la nourrir
ni l’abreuver, jusqu’à ce que mort s’ensuive, l’empêchant même de se nourrir de la terre.

- L’importance du fardeau de ceux qui châtient les
animaux et son hostiles avec eux

-Il est permis de garder des animaux en cage, à condition de
les nourrir et les abreuver, sinon, il faut les libérer

- L’homme sera châtié dans l’au-delà selon sa malfaisance
ici bas

Cinquante-et-unième récit
Celui qui a commis des péchés parce qu’il a bu du vin

Il s’agit d’un homme pieux qu’une belle et noble femme a
convoqué sous un faux prétexte
Elle lui a demandé de choisir entre ces trois péchés sinon
elle le tuerait : boire du vin, forniquer ou tuer un enfant
Il choisit le vin pensant le péché minime mais il devint
ivre et commit tout le reste des péchés.

- Mise en évidence du péché de l’alcool et de ce qui s’ensuit
comme corruptions
- Désir des corrupteurs à pervertir les pieux
- Le musulman doit prendre ses précautions pour ne pas
tomber dans les filets des pervers
- Le musulman doit se raccrocher à son Seigneur, même
si cela le fait mourir, ici il aurait dû choisir qu’elle le tue

- Interdiction de l’alcool, du porc de la fornication et
du meurtre aux fils d’Israël

Cinquante deuxième récit
Ceux qui sont entrés dans la cité en rampant sur leurs
postérieurs


cf Coran 2,58
Allah a dit aux fils d’Israel d’entrer en s’inclinant et en
demandant rémission des péchés mais ils désobéirent et se moquèrent

- Grandeur du fardeau des corrupteurs et des ingrats
- -Parmi les fils d’Israël il y avait des gens aux cœurs durs
- Les musulmans victorieux doivent pénétrer dans la cité humbles et en demandant le pardon de leurs péchés. (le prophète sas est entré presque prosterné sur sa monture à La Mecque)

- La nourriture des butins était licite aux fils d’Israël



:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 31 Mai - 18:50



Cinquante-troisième récit : Gabriel qui a glissé de la terre dans la bouche de Pharaon

Lorsqu'il fut presque noyé, Pharaon prononça l'attestation de foi, et, pour l'empêcher de prononcer cette parole de crainte qu'ALLAH ne lui fasse miséricorde grâce à elle, Gabriel mit de la terre dans sa bouche.

- Ampleur de la miséricorde d'Allah si bien que Gabriel a craint que la seule attestation lui fasse gagner la miséricorde

- Mérite de l'attestation de foi

- Violente haine des anges envers les mécréants criminels


Cinquante quatrième récit : La femme aux deux pieds de bois

Une femme des Enfants d' Israël a pris deux pieds de bois pour paraître plus grande et portait une bague remplie de musc pour attirer les hommes


- Fait partie de l'exhortation efficace le fait de conter les récits des anciens

- Préoccupation des femmes pour les apparences mensongères et dupes

- Convoitise des femmes pour la séduction des hommes

- Capacité à l'artisanat des temps anciens (fabrication des pieds en bois)

-Le musc est le plus excellent des parfums


Cinquante cinquième récit : le délégué des 'Ad

Les 'Ad ont envoyé un de leurs délégués en terre sainte pour demander la pluie. Celui ci a passé son temps à boire de l'alcool et à écouter des chanteuses, avant d'aller invoquer Allah sans humilité. On lui demanda de choisir un nuage, il choisit le plus noir et ce fut un nuage de châtiment.

- Les gens envoient parfois des délégués qui les représentent mal et peuvent se retourner sur eux les conséquences de tels choix

- Il est permis d'employer des paraboles citant les états des anciens

- L'amour de l'homme pour l'écoute des récits des anciens, le prophète sas a ici demandé à un compagnon de lui raconter l'histoire, bien qu'il la connaissait mieux que lui.


:roseee:


Dernière édition par Oum-Jounayd~Amatul-Wakil le Dim 31 Mai - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 31 Mai - 19:23

As Salam Alaikunna

Mash aa Allah ukhty en faite tu apprend par coeur ?
Car j'ai egalement ce kitab il est Mash aa allah.
Mais je l'etudie pas je l'ai lu seulement.

Allahi sahal laki
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   Dim 31 Mai - 20:13

:alayk:

Non, je n'apprends pas par coeur, mais je lis attentivement et j'en fais un résumé, à la fois pour mieux retenir et aussi pour partager quelques fa-idas avec mes soeurs

Cinquante sixième récit : le monachisme chez les chrétiens


A l'origine, les monarques voulaient altérer la Thora et l'Evangile et certains pieux ont refusé cela, et ont donc dit aux monarques qu'ils allaient se retirer de la vie et vivre dans la nature ou dans des tourelles, en ermites. Leur but était de s'éloigner des mécréants. Puis d'autres gens ont suivi et ont pratiqué ce monachisme en pensant que c'était un moyen d'adorer Allah.


- Le but de ceux qui ont commencé le monachisme n'était que de fuir avec leur religion

- Haine des gens de l'erreur contre les croyants

- Altération de la Thora et de l'Evangile

-Certains ont suivi la vie monacale en ignorant le but de ceux qui l'ont instaurée


Cinquante septième récit : Le premier serment sacré dans une affaire de sang en période anté islamique

Un homme en avait tué un autre pour une histoire de corde, et le tué a transmis son histoire à un yéménite de passage, avant de rendre l'âme. Celui ci l'a raconté à Abu Talib .

Abu Talib ordonna alors à 50 hommes de la tribu du tueur de prêter serment de l'innocence de leur membre de tribu.
Tous prêtèrent serment, entre le coin yéménite de la Ka'ba et le maqam Ibrahim, sauf deux personnes qui payèrent deux chameaux au lieu de faire le serment. Les 48 autres ne cessent de périr depuis ce serment mensonger.


- Approbation par l'islam d'une certaine partie des jugements anté islamique, comme le serment sacré

- Effrontrerie et punition de ceux qui ont prêté des faux serments

- Sauvergarde de ceux qui ont refusé de prêter serment !: il y avait chez certains de l'époque de l'ignorance une crainte d'Allah

- Permission d'imposer des conditions sévères à celui qui prête serment (comme ici le lieu du serment)


Mes soeurs, le livre est terminé el hamduliLLAH louanges à ALLAH, puisse cette lecture m'être utile dans chaque moment de ma vie ainsi qu'à vous qui le lisez


:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'authentique des récits prophétiques-Amatul-Wakil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide à l'apprentissage de l'Islam :: Nos Notes-
Sauter vers: