Forum d'entraide à l'apprentissage de l'Islam
Assalamou 'alaykunna !
marhaban bikunna vous pouvez vous inscrire si vous êtes une femme et que vous souhaitez vous entraider avec vos soeurs dans l'apprentissage de notre belle religion !!

Forum d'entraide à l'apprentissage de l'Islam


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

LE FORUM EST EN MODE LECTURE ET LES INSCRIPTIONS SONT CLOSES POUR UNE DURÉE INDÉTERMINÉE

Partagez | 
 

 Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Lun 16 Avr - 17:40

bismillahh

Lecture de la page 477 à 494


LA DEUXIEME ETAPE

UNE PHASE NOUVELLE



Avec le pacte d’al Houdaybiyya s’écroula la plus forte des trois ailes des coalisés parmi lesquels on compte les Qoraich, Ghatafan et les juifs.

Après ce pacte, la première décision du prophète sas fut d’attaquer Khaybar, devenu le centre des intrigues et complots fomentés par les juifs.

Le prophète sas concentra son action autour de deux axes :

Idea L’appel islamique avec les correspondances aux rois et aux princes
Idea Les activités militaires.


CORRESPONDANCE AUX ROIS ET AUX PRINCES


A la fin de l’an 6, le prophète sas adopta un cachet « Mohamed rassoul Allah » et commença à adresser des lettres aux différents souverains.

Like a Star @ heaven Négus, roi d’Abyssinie

Le négus s’appelait Ashama ibn Al Abjar, roi des chrétiens. Il reçut la lettre des mains de Amr ibn Omayya A Damori à la fin de l’an 6 ou au début de l’an 7.
Dans ses lettres, le prophète sas citait toujours ce verset du Coran :

قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ تَعَالَوْاْ إِلَى كَلَمَةٍ سَوَاء بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمْ أَلاَّ نَعْبُدَ إِلاَّ اللّهَ وَلاَ نُشْرِكَ بِهِ شَيْئاً وَلاَ يَتَّخِذَ بَعْضُنَا بَعْضاً أَرْبَاباً مِّن دُونِ اللّهِ فَإِن تَوَلَّوْاْ فَقُولُواْ اشْهَدُواْ بِأَنَّا مُسْلِمُونَ
3.64. - Dis : “ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah”. Puis, s'ils tournent le dos, dites : “Soyez témoins que nous, nous sommes soumis”.

La conséquence de cette missive fut la conversion à l’islam du Négus.


Like a Star @ heaven Al Moukawkis, roi d’Egypte

Le roi se nommait Jourayj ibn Matta, roi des Coptes. Il répondit aimablement au prophète sas , lui envoya des vêtements, une mule nommée Daldal, et deux servantes, dont Myriem, que le prophète sas épousa et avec laquelle il eut son fils Ibrahim, et Sirin, captive qu’il offrit à Hassan ibn Thabit.
Le roi ne songea pas à se convertir toutefois.


Like a Star @ heaven Kisra, roi Perse.

Il était le roi des Zoroastriens. Il déchira la lettre. Plus tard, il fut tué par son propre fils, Chayrawayh, qui prit le pouvoir. Le prophète sas fut mis au courant de ce meurtre par révélation et en tint informé les émissaires du roi, qui se rendirent compte que l’information était vraie. Ceci fut à l’origine de la conversion de Bathan, représentant de Kisra au Yémen et des persans vivant avec lui au Yémen.


Like a Star @ heaven César, ou Hercules, roi de Rome

Le roi posa de nombreuses questions à Abou Soufyan, le plus proche en généalogie du prophète sas afin de savoir s’il était véridique. Reconnaissant sa véracité, César offrit au porteur de la lettre de l’argent et des vêtements, qui lui furent volés par des gens de Bani Joutham. Le prophète sas envoya alors Zayd ibn Haritha avec 500 hommes, qui attaquèrent les Jouthamites. Ils revinrent avec 1000 chameaux, 5000 moutons et 100 prisonniers, mais en vertu d’un traité d’alliance entre les musulmans et eux, l’un des dirigeants jouthamite protesta et les biens et les prisonniers furent rendus.


Like a Star @ heaven Al mounthir ibn Sawa, gouverneur de Bahrain

Il répondit au prophète sas que son peuple comportait des musulmans, des juifs et des zoroastriens. Le prophète sas répondit que les non musulmans devaient payer la Jizya (impôt).


Like a Star @ heaven Houtha ibn Ali, roi de Yamama

Il donna une réponse imprécise au prophète sas et lorsque celui-ci fut informé par Jibril de sa mort, il annonça à Yamama la venue d’un imposteur se prétendant prophète et qui sera tué par des compagnons.


Like a Star @ heaven Al Harith ibn Abi Chimmer al Ghassani, roi de Damas

Il demanda à César la permission de combattre le prophète sas .


Like a Star @ heaven Jayfar, roi de Oman et son frère Abd, les deux fils d’al Jalandi

Ils finirent par se convertir à l’islam, laissèrent le prophète sas prendre l’aumône et administrer leurs affaires.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Mar 17 Avr - 17:02

bismillahh

Lecture de la page 494 à 516


LES ACTIVITES MILITAIRES APRES LA RECONCILIATION D’AL HOUDAYBIYYA



La Ghazwa de la forêt ou la Ghazwa de Thi Kird


Elle eut lieu suite au vol des chamelles du prophète sas par les Bani Fizara. Certains bandits furent tués, d’autres prirent la fuite.


L’expédition Ghazwa de Khaybar et de Wadil Koura

Au mois de Mouharram de l’an 7 de l’Hégire



Khaybar était une grande ville située à 110 ou 150 km au nord de Médine, qui était le siège des complots et la source des exhortations à la guerre contre les musulmans.
Les habitants de Khaybar avaient en effet réunis les coalisés et incités les Bani Qoraidha à la rupture du pacte contre les musulmans.
Khaybar était une promesse d’Allah aza

وَعَدَكُمُ اللَّهُ مَغَانِمَ كَثِيرَةً تَأْخُذُونَهَا فَعَجَّلَ لَكُمْ هَذِهِ وَكَفَّ أَيْدِيَ النَّاسِ عَنكُمْ وَلِتَكُونَ آيَةً لِّلْمُؤْمِنِينَ وَيَهْدِيَكُمْ صِرَاطاً مُّسْتَقِيماً
48.20. Allah vous a promis un abondant butin que vous prendrez, et Il a hâté pour vous Celle-ci et repoussé de vous les mains des gens, afin que tout cela soit un signe pour les croyants et qu'Il vous guide dans un droit chemin;

seuls ceux qui avaient prêté serment de fidélité au prophète sas purent partir pour Khaybar, ce qui faisait au total 1400 hommes. C’est à ce moment que Abou Hourayra arriva à Médine et se convertit à l’islam, il participa donc avec ses compagnons à Khaybar.

Les hypocrites, à la tête desquels se trouve Abdoullah ibn Oubay, mirent les juifs au courant de l’intention du prophète sas de les attaquer, ainsi avertis, les habitants de Khaybar purent demander le soutien de Ghatafan, qui accepta à condition de recevoir la moitié des récoltes de Khaybar en cas de victoire.
Cela dit, les Ghatafan, alors en route pour Khaybar, perçurent un vacarme derrière eux leur faisant croire qu’on s’attaquait à leur famille et ils firent donc demi-tour.


Arrow Les châteaux de Khaybar

Khaybar était divisée en deux parties, dont la première comportait 5 châteaux et la deuxième 3. Les combats se déroulèrent dans la première partie, tandis que la deuxième se rendit sans combat.

Le drapeau fut remis à Ali ibn Abi Talib.


Like a Star @ heaven Conquête du château de Naaim

Ali y appela les juifs à l’islam, ce qu’ils refusèrent. Ils s’approchèrent des musulmans, avec leur roi Marhab qui demanda un duel. Amir répondit à sa demande mais fut tué à cause de sa propre épée. Marhab demanda donc un autre adversaire, il se mesura alors à Ali qui le tua. Le frère de Marhab sortit et Az Zoubair le tua. Un combat s’engagea alors durant lequel plusieurs héros juifs perdirent la vie. Le château finit par être pris d’assaut par les musulmans.


Like a Star @ heaven Conquête du château d’As Saab ibn Mouaad

Les musulmans, sous les ordres de Al Houbab ibn al Mounthir al Ansari lui imposèrent un siège de 3 jours. Voyant les musulmans éprouvés par la faim, le prophète sas invoqua Allah aza qui permit la conquête de ce château qui était celui qui contenait le plus de nourriture. Les musulmans avaient commencé à égorger des ânes, mais le prophète sas en interdit la consommation.


Like a Star @ heaven Conquête de la forteresse d’az Zoubair

Les juifs se réfugièrent dans cette forteresse inaccessible. Les musulmans leur imposèrent un siège de 3 jours et leur coupèrent la route vers l’eau. Une bataille féroce eut ensuite lieu de laquelle il y eut un mort musulman pour 10 morts juifs. Les musulmans en sortirent vainqueurs.


Like a Star @ heaven Conquête de la forteresse d’Oubay

Les musulmans l’assiégèrent également, jusqu’à ce que deux héros juifs appelèrent au duel et furent tués par des héros musulmans, desquels fit partie Abou Doujana, l’homme au bandeau rouge. Les musulmans attaquèrent ensuite le château, duquel les juifs s’enfuirent, cherchant refuge à An Nazzar.


Like a Star @ heaven Conquête du château d’an Nazzar

Il s’agit du plus inaccessible des châteaux de la première partie de Khaybar. Les juifs y trouvèrent refuge, avec femmes et enfants.
Voyant que les juifs résistaient à coups de pierres, le prophète sas ordonna l’utilisation de machine de guerre avec lesquels ils détruisirent les murs du châteaux. Les juifs s’enfuirent alors, laissant femmes et enfants. La première partie de Khaybar était alors conquise.


Arrow Conquête de la deuxième partie de Khaybar

Ibn Ishak mentionne pour sa part que des combats eurent lieu dans cette zone tandis que Al Wakidi soutient que cette partie fut prise à l’issue de négociations uniquement.
Peut-être les combats eurent-ils lieu pour le château de al Kamous ; les deux autres étant livrés sans combat.
Le siège dura 14 jours avant que les juifs ne demandent la réconciliation.


Arrow La négociation

Le prophète sas demanda aux juifs de sortir de Khaybar et accepta d’épargner le sang de ceux qui étaient restés dans les châteaux. Il leur laissa femmes et enfants, leur demandant de céder leurs terres et leurs richesses. Cependant, les deux fils d’Abil Houkaik dissimulèrent beaucoup d’argent et le prophète sas ordonna de les tuer. Il constitua également Safiyya Bint Houyay ibn Akhtab prisonnière, elle qui venait de consommer son mariage avec Kinana, l’un des fils de Abil Houkaik.


Arrow Le partage du butin

Le prophète sas s’accorda avec les juifs pour ne pas les expulser et les laisser cultiver leurs terres, à condition qu’ils lui en remettent la moitié des récoltes. Il divisa donc la terre en 3600 lots dont 1800 revinrent au prophète sas et aux musulmans. Le butin de Khaybar s’avéra très riche, wa el hamduliLLAH. Lors des combats il y eut un total de 16, 18, 19 ou 22 musulmans tués contre 93 juifs tués.


Arrow L’arrivée de Ja’far ibn Abi Talib et des Acharites et le mariage avec Safiyya

L’arrivée du cousin du prophète, Ja’far fut une excellente nouvelle et fit suite à la demande du prophète sas au Négus de lui renvoyer les émigrés.
Le prophète sas proposa l’islam à Safiyya, la captive, qui accepta, se convertit, fut affranchie et épousa le prophète sas .


Arrow La brebis empoisonnée

A Khaybar, Zaynab bint al Harith, femme de Salam ibn Michkam, offrit une brebis empoisonnée au prophète sas qui macha un morceau avant de le cracher immédiatement et d’affirmer qu’elle était empoisonnée. La coupable avoua et fut pardonnée, avant d’être finalement tuée, car un musulman, Bichr ibn al Bara, mourut après avoir mangé de la brebis.


Arrow Fadk

A Khaybar, le prophète sas envoya Mahisa ibn Massoud appeler à l’islam les juifs de Fadk, qui tardèrent à réagir. Ils proposèrent ensuite, après qu’Allah aza eut mis de la terreur dans leurs cœurs, d’offrir au prophète sas la moitié des récoltes de Fadk contre la paix, ce qui fut accepté. Ce butin revenait exclusivement au prophète sas puisqu’il n’y eut pas de combat.


Arrow Wadil Koura

Les musulmans se rendirent dans cette localité juive, où ils furent accueillis par des flèches, dont l’une tua Mada’m, un serviteur du prophète sas .
Ce dernier les appela à l’islam mais ils refusèrent. Az Zoubair tua deux ennemis. 11 ennemis furent tués et ils finirent par capituler.


Arrow Taymâ

Les juifs de Taymâ, avertis de la défaite de leurs correligionnaires, proposèrent d’emblée la paix aux musulmans. Un document émis par le prophète sas fut rédigé, selon lequel les Bani Adiya, habitants de cette localité seraient protégés, en échange du paiement de la Jizya.

Les musulmans rentrèrent ensuite à Médine scandant la formule ‘Allaho Akbar, La ilaha ila Allah’, à la fin du mois de Safar ou de Rabi’ al Awwal de l’an 7 de l’hégire.


Arrow Sariyya d’Abban ibn Saaid

Elle eut lieu parce qu’il était risqué de laisser Médine vide, à la merci des bédouins aux alentours qui n’attendaient qu’une occasion pour attaquer les musulmans. Le prophète sas , envoya une sariyya dirigée par Abban ibn Saaid pour faire peur aux bédouins. La sariyya eut lieu au mois de Safar de l’an 7 de l’hégire.


:roseee:


Dernière édition par Oum-Jounayd~Amatul-Wakil le Sam 8 Aoû - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Mer 18 Avr - 17:33

bismillahh

Lecture de la page 517 à 536


LES AUTRES EXPEDITIONS EN SARIYYA OU GHAZWA REALISEES A L’AN 7 DE L’HEGIRE



Arrow La ghazwa de Dhatir-Riqâa

Le prophète sas était désormais désireux de s’attaquer à la troisième aile des coalisés représentée par les bédouins errant dans le désert de Najd, un ennemi redoutable à cause de son nomadisme, qui rendait difficiles les attaques.

Il lança donc l’expédition ghazwa de Dhatir-Riqaa, nommée ainsi à cause des bandeaux de chiffons que les compagnons portaient aux pieds. Elle aurait eu lieu au mois de Rabi’ al Awwal de l’an 7, suite à l’information reçue par le prophète sas selon laquelle les Banou Thaalaba et les Banou Mouhârib ibn Ghatafan organisaient un rassemblement.

Alors qu’il s’était endormi sous un arbre, un bédouin prit l’épée du prophète sas le menaçant et lui demandant qui pourrait le préserver de lui, ce à quoi le prophète sas répondit Allah, avant que l’épée ne tombe des mains du bédouin et fut saisie par le prophète sas qui l’épargna en échange de la promesse qu’il ne s’attaquera jamais au prophète sas ni n’aidera quiconque souhaiterait l’attaquer.

Cette ghazwa eut pour effet de semer la terreur parmi les bédouins, dont certaines tribus se soumirent petit à petit au point plus tard d’embrasser l’islam.

Cette ghazwa fut suivie de plusieurs sarayya envoyées par le prophète sas jusqu’au mois de Chawwal de l’an 7, que je ne mentionnerai pas ici.


LA OUMRA DE COMPENSATION



Le prophète sas ordonna à ses compagnons l’accomplissement de cette omra à laquelle prirent part les hommes présents à al Houdaybiyya ainsi que d’autres, au total 2000 participants.

Les musulmans purent effectuer cette omra sans être inquiétés par les Qoraichites, qui, au matin du 4ème jour, leur demandèrent de quitter la Mecque, le délai ayant expiré, ce que firent les musulmans.

Lors de cette ‘omra, le prophète sas épousa Maymouna, fille de Al Harith al Amiriyya.

La ‘omra fut nommée OumratoulKada, car elle était une application du pacte d’al Houdaybiyya, ou Oumratoul Kadiyya, Oumratoul-Kisas ou encore Oumratous-Soulh.

A la suite de cette ‘omra eurent lieu plusieurs sariyya que je ne citerai pas ici.


LA BATAILLE DE MOATAH



Il s’agit de la plus grande et la plus sanglante bataille qui eut lieu du vivant du prophète sas .
Elle eut lieu au mois de Joumouda al Oula de l’an 8, alors qu’un émissaire envoyé par le prophète sas au maître de Basra avait été froidement assassiné. A cette époque, le meurtre d’un émissaire était considéré comme un grave crime, une déclaration de guerre.

Ainsi le prophète sas mobilisa une armée de 3000 combattants et plaça à son commandement Zayd ibn Haritha, puis s’il venait à être tué, Jaafar, puis Abdoullah ibn Rawaha.

Arrivée en terre syrienne, l’armée musulmans fut mise au courant de l’effectif de la gigantesque armée ennemie : 200 000 hommes. Sur les conseils de Abdoullah ibn Rawaha, l’armée musulmane ne se découragea pas, cherchant le victoire ou le martyre.

Cependant, Zayd fut tué, ainsi que Jaafar, qui sera, au paradis doté de deux ailes, ce qui lui valut le surnom de Jaafar le voltigeur ou Jaafar aux deux ailes et Abdoullah ibn Rawaha perdit également la vie.
Le drapeau fut alors remis à Khalid ibn al Walid qui livra une lutte acharnée et restructura l’armée, ce qui trompa l’ennemi, qui pensait que celle-ci avait reçu des renforts.

L’ennemi se retira alors et les musulmans purent regagner Médine sains et saufs.


Au total 12 musulmans furent tués contre une multitude de romains. La bataille, même si elle n’aboutit pas à la vengeance espérée, participa à redorer la réputation des musulmans, et à montrer qu’ils étaient secourus par Allah.
A la suite de cela, certaines tribus jusqu’alors intraitables, acceptèrent la paix et même se convertirent à l’islam tels les Banou Salim, les Achjaaites, Ghatafan, Thoubyan, Fizara …

Cette bataille était le début d’une lutte féroce avec les romains et de l’occupation de terres lointaines par les musulmans.


Arrow La Sariyya de Thâtis Salâsil

Lors de la bataille de Moata, des tribus arabes vivant à l’entrée de la Syrie s’étaient rangées du côtés des romains. Ainsi, le prophète sas estima nécessaire de rechercher avec eux une alliance, dans le but d’éviter à l’avenir la possibilité de la mobilisation d’une armée si vaste du côté ennemi.
Il envoya donc Amr ibn al As au mois de Joumouda al Akhira de l’an 8 avec 300 hommes d’élite, auxquels s’ajoutèrent 200 de renforts par la suite.
Les musulmans rencontrèrent une troupe qu’ils attaquèrent, et qui prit la fuite.


Arrow La Sariyya d’Ibn Katada en direction de Khadra

Elle eut lieu au mois de Cha’ban de l’an 8, alors que les Banou Ghatafan se mobilisaient. Le prophète sas envoya contre eux Abou Kutada avec 15 hommes, qui tuèrent certains ennemis, en firent d’autres prisonniers et amassèrent un butin.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Jeu 19 Avr - 12:16

bismillahh

Lecture de la page 537 à 562


L’EXPEDITION GHAZWA DE LA CONQUETE DE LA MECQUE



Arrow Cause de l’expédition

Elle eut lieu en raison de la violation d’une clause du pacte par les Qoraichites. En effet, le pacte d’al Houdaybiyya prévoyait que quiconque pouvait se ranger soit du côté du prophète sas soit des associateurs, et que l’agression contre une quelconque des tribus serait considérée comme une agression contre le clan d’appartenance de cette tribu.

Banou Bakr (du côté des associateurs), désireux de se venger d’une haine qui les opposait jadis à Khouzaa (qui étaient avec le prophète sas ), attaqua Khouzaa au mois de Chawwal de l’an 8 et les menaça même à l’intérieur du Haram.


Arrow Abou Soufyan se rend à Médine pour renouveler le pacte

Se rendant compte des conséquences d’une telle trahison du pacte, les Qoraichites décidèrent d’envoyer Abou Soufyan renouveler le pacte. Celui-ci s’adressa au prophète sas , puis à Abou Bakr, puis à Omar, sans obtenir de réponse. Il s’adressa alors à Ali qui lui conseilla d’accorder sa protection aux gens, ce qu’il fit, en lui disant néanmoins que cela ne lui servirait à rien.


Arrow Préparation de la Ghawa et tentative de discrétion

Trois jours avant que le prophète sas n’eut appris la violation du pacte par les qoraichites, il avait ordonné à Aicha de préparer son attirail, sans en dire davantage.
Puis il donna l’ordre de se préparer aux musulmans, et envoya une sariyya dirigée par Katada ibn Ribai orientée à une distance de Médine, destinée à détourner l’attention des ennemis et à leur faire penser que le messager prendrait cette direction. Cette sariyya, par la suite, rejoignit le prophète sas vers La Mecque.
Cependant, un dénommé Hatib ibnAbi Baltaa envoya une lettre aux qoraichites, par l’intermédiaire d’une femme qui cacha la lettre dans ses tresses, afin de les avertir de l’arrivée imminente du prophète sas .
Allah aza informa le prophète sas de cette ruse et celui-ci ordonna à Ali et d’autres d’intercepter la lettre, ce qu’ils firent avec succès.


Arrow Mouvements de l’armée

Le prophète sas quitta Médine le 10 Ramadhan de l’an 8 avec 10 000 compagnons. En cours de route, il croisa Al Abbas ibn Abdil Mouttalib, qui, converti à l’islam, émigrait à Médine. Il vit également son cousin Abou Soufyan ibn al Harith et le fils de sa tante Abdoullah ibn Abi Omayya, mais se détourna d’eux en raison des mauvais comportements qu’ils avaient à son égard.
Plus tard, l’armée islamique campa à Marr ad Dhahran, où ils allumèrent 10 000 feux. Omar y assura la garde du prophète sas .


Arrow Abou Soufyan devant le prophète sas

Al Abbas rencontra Abou Soufyan ibn Harb, qu’il prit sur sa monture, l’informant que le prophète sas se dirigeait vers la Mecque et lui proposant de l’amener au prophète sas et de lui demander sa protection en sa faveur.
Le prophète sas l’appela à l’islam et celui-ci se convertit. Le prophète sas attesta ensuite que quiconque se réfugiera chez Abou Soufyan, dans la mosquée sacrée, ou reste chez lui, sera en sécurité.


Arrow Progression de l’armée islamique

Le 17 Ramadhan, le prophète sas quitta Marr ad Dhahran pour se diriger vers la Mecque. Il ordonna à Al Abbas de retenir Abou Soufyan à un endroit d’où il pourrait voir défiler l’armée.
Sur les conseils d’al Abbas, Abou Soufyan se précipita alors vers les Qoraich leur annoncer l’arrivée de Mohamed sas et leur dire que celui qui se réfugiera chez lui, dans sa maison ou la mosquée sacrée sera en sécurité. Sur ce, seuls certains égarés sortirent à la recherche du combat, parmi lesquels Ikrima ibn Abi Jahl, Safwan ibn Omayya, Souhayl ibn Amr ou encore al Khandama.
Sur le chemin, Khalid ibn al Walid mit hors d’état de nuire tous les associateurs qu’il trouvait. Deux compagnons, qui avaient quitté les rangs de l’armée, trouvèrent la mort, à savoir Karz ibn Jabir al Fihri et Khanis ibn Khalid ibn Rabiaa. 10 associateurs furent tués et les autres fuirent.


Arrow Entrée dans la mosquée sacrée

Le prophète sas entra alors dans la Mosquée Sacrée, où il s’empara de la Pierre Noire, effectua la circumambulation autour de la Kaaba et, à l’aide d’un arc, détruisit les 360 idoles qui s’y trouvaient, récitant ces versets :

وَقُلْ جَاء الْحَقُّ وَزَهَقَ الْبَاطِلُ إِنَّ الْبَاطِلَ كَانَ زَهُوقاً
17.81. Et dis : “La Vérité (l'Islam) est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître”.


قُلْ جَاء الْحَقُّ وَمَا يُبْدِئُ الْبَاطِلُ وَمَا يُعِيدُ

34.49. Dis : “La Vérité [l'Islam] est venue. Et le Faux [la mécréance] ne peut rien commencer ni renouveler”.

Puis il demanda à Othman ibn Talha, qui possédait la clef, d’ouvrir la Kaaba, où il découvrit des images montrant Ibrahim et Ismail consulter les flèches, ainsi qu’un pigeon de bois qu’il détruisit, et donna l’ordre d’effacer les images.
Ensuite, il fit une tournée dans le temple prononçant le Takbir et la formule de Tawhid. Il fit enfin un discours aux Qoraichites, annonçant qu’Allah aza les avait débarrassés de l’orgueil et du culte des ancêtres de l’époque anté islamique, leur récitant entre autres la parole de Youssouf :

قَالَ لاَ تَثْرَيبَ عَلَيْكُمُ الْيَوْمَ يَغْفِرُ اللّهُ لَكُمْ وَهُوَ أَرْحَمُ الرَّاحِمِينَ
12.92. - Il dit : “Pas de récrimination contre vous aujourd'hui ! Qu'Allah vous pardonne. C'est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux.


Il rendit la clef à son détenteur, Othman ibn Talha, puis ordonna à Bilal d’appeler à la prière du haut de la Kaaba. Alors que Itab ibn Ousayd, Abou Soufyan et Al Harith ibn Hicham tenait une discussion, le prophète sas leur rapporta tous leurs propos, suite à quoi Itab et al Harith se convertirent à l’islam.

Ensuite, le prophète sas entra chez Oum Hani, fille d’Abi Talib, où il pria 8 raka’ats pour la victoire obtenue.


Arrow Exécution des plus grands criminels

Le prophète sas ordonna l’exécution de 9 criminels, et ce, même s’ils se trouvaient sous les voiles de la Kaaba. Parmi eux : Abdoul Ouzza ibn Khatal, Abdoullah ibn Abi Sarh, Ikrima ibn Abi Jahl, al Harith ibn Noufayl ibn Wahb, Mikyas ibn Sababa, Habbar ibn al Aswad, deux esclaves chanteuses qui satirisaient le prophète sas et Sarah, l’esclave porteuse de la lettre d’al Hatib.

Ibn Abi Sarh fut sauvé sur intercession de Othman et se convertit. Ikrima s’enfuit vers le Yémen avant d’obtenir la grâce du prophète sas et de se convertir. Ibn Khatal, Mikyas et al Harith furent tués. Habbar s’enfuit puis embrassa l’islam sincèrement. L’une des deux esclaves fut tuée et l’autre épargnée par intercession et convertie.


Arrow Conversion à l’islam de Safwan ibn Omayya et Foudala ibn Amir

Safwan, en tant que dirigeant de Qouraich, eut peur pour lui-même et s’enfuit, par la suite, on intercéda en sa faveur et le prophète sas lui garantit la sécurité. Par la suite, il embrassa l’islam. Quant à Foudala, il voulut tuer le prophète sas alors que celui-ci effectuait la circumambulation, il lui révéla ses intentions et l’homme se convertit aussitôt.


Arrow Discours du messager d’Allah sas

Il prononça un discours dans lequel il loua Allah aza , affirma la sainteté de la Mecque et l’interdiction d’y verser le sang, ou d’y couper un arbre. Les Ansar exprimèrent ensuite leur crainte de voir le messager sas rester à la Mecque et délaisser Médine, ce à quoi il répondit qu’il vivra parmi eux et mourra parmi eux.


Arrow L’acceptation de serments de reconnaissance et de fidélité

Les Mecquois prirent conscience que le seul moyen de réussir était de devenir musulman. Ainsi, ils assurèrent au messager sas leur fidélité et leur obéissance. Hind bint Otba, femme de Abou Soufyan, prêta elle aussi ce serment, elle se convertit à l’islam et brisa les idoles se trouvant chez elle.


Arrow Séjour et activités du messager sas à la Mecque

Il passa 19 jours à la Mecque, y appela à l’islam et y ordonna de renouveler les pierres du Haram. Il envoya également plusieurs sarayya afin de briser les idoles se trouvant autour de la Mecque :

Ainsi, Khalid ibn al Walid alla détruire al Ouzza à Nakhla, il détruisit la statue puis revint au messager qui lui dit de retourner car le travail n’était pas accompli, là bas, il se trouva face à une femme nue noire, à la tête de cobra qu’il tua.

Amr ibn al As alla détruire Souwa’a, le gardien de l’idole se soumit à l’islam.

Saad ibn Zayd al Achhali détruisit Manat et fit face à une femme nue noire à la tête de taureau qu’il tua aussitôt.

Khalid ibn al Walid fut ensuite envoyé appeler Bani Jouthaima à l’islam, mais ceux-ci professèrent la religion des sabéens, Khalid les tua alors et en captura d’autres. Le prophète sas dégagea sa responsabilité de cet acte et envoya Ali payer le prix du sang des morts.

Conclusion : le pacte d’al Houdaybiyya était donc un prélude à la plus grande victoire de l’islam, une victoire qui permit la conquête de la Mecque et mis fin au paganisme, dès lors totalement enrayé de la péninsule arabique. Toutes le tribus embrassèrent l’islam et l’armée islamique augmenta considérablement ses effectifs.

Il était désormais temps d’appeler le reste du monde à l’islam.



:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Jeu 19 Avr - 17:54

bismillahh

Lecture de la page 562 à 575


LA TROISIEME ETAPE



La troisième étape s’ouvre après la conquête de la Mecque et comporte deux périodes :

Like a Star @ heaven Une période de djihad et de combat
Like a Star @ heaven Une période de conversion à l’islam des tribus et nations

Nous commencerons bi idhnillah par la première période.


L’EXPEDITION GHAZWA DE HOUNAYN



Arrow Introduction

Suite à la conquête de la Mecque, de nombreuses tribus se soumirent et se convertir, à l’exception toutefois des plus hostiles parmi lesquelles : des fractions de Hawâzin et Thâkîf, ainsi que Nasr, Jachm, Saad ibn Bakr et de certains de Bani Hilal, toutes ces tribus se réclamant de Kays Aylân.

Elles se rejoignirent donc sous le commandement de Mâlik ibn Awf an Nasri, qui décida d’emmener avec eux leurs femmes, enfants et biens, ce que Dourayd ibn As Soumma, expert en matière de guerre, contesta, mais sa parole ne fut pas retenue.

Mâlik envoya des espions se renseigner sur les musulmans mais ceux-ci revinrent mutilés, affirmant avoir vu des hommes blancs montés sur des chevaux blancs et noirs.

Le prophète sas de son côté, envoya Houdoud al Aslami se renseigner auprès de l’ennemi.


Arrow Le messager d’Allah quitte la Mecque pour Hounayn

Il quitta la Mecque le 6 du mois de Chawwal de l’an 8, à la tête de 12 000 hommes, dont 2000 mecquois. Sur la route, les musulmans virent Thât Anwât, un lotus verdoyant où les arabes avaient l’habitude d’accrocher leurs armes et de faire leurs offrandes. Ils demandèrent alors au prophète sas de leur fournir un tel arbre, ce à quoi il répondit par la parole de Moussa :alayhi : à son peuple : « Vous êtes un peuple ignorant, il s’agit de pratiques du même ordre que celles de vos prédécesseurs. »


Arrow Arrivée de l’armée islamique à Hounayn et mise en déroute de l’ennemi

Elle arriva à Hounayn la nuit précédant le 10 Chawwal. Les musulmans firent face à la vallée et furent pris de court par des ennemis en embuscade qui leur envoyèrent une pluie de flèches, ils battirent alors en retraite.
Le prophète sas , avec à ses côtés quelques muhajirins et membres de sa famille, dirigea sa mule vers les infidèles et demanda à Allah aza Son secours. Il donna l’ordre à son oncle l Abbas d’appeler ses compagnons, dont 100 se réunirent alors autour de lui, firent face à l’ennemi et combattirent. Le prophète sas jeta ensuite une poignée de sable disant « soyez défigurés », et cette poignée en effet imprégna leurs yeux et provoqua leur déroute.

70 personnes furent tuées du côté des Thakîf, les musulmans s’emparèrent des biens et armes et de la caravane.
Le Coran cite cette bataille :

لَقَدْ نَصَرَكُمُ اللّهُ فِي مَوَاطِنَ كَثِيرَةٍ وَيَوْمَ حُنَيْنٍ إِذْ أَعْجَبَتْكُمْ كَثْرَتُكُمْ فَلَمْ تُغْنِ عَنكُمْ شَيْئاً وَضَاقَتْ عَلَيْكُمُ الأَرْضُ بِمَا رَحُبَتْ ثُمَّ وَلَّيْتُم مُّدْبِرِينَ
9.25. Allah vous a déjà secourus en maints endroits. Et [rappelez-vous] le jour de Hunayn, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous a servi à rien. La terre, malgré son étendue vous devint bien étroite; puis vous avez tourné le dos en fuyards.

ثُمَّ أَنَزلَ اللّهُ سَكِينَتَهُ عَلَى رَسُولِهِ وَعَلَى الْمُؤْمِنِينَ وَأَنزَلَ جُنُوداً لَّمْ تَرَوْهَا وَعذَّبَ الَّذِينَ كَفَرُواْ وَذَلِكَ جَزَاء الْكَافِرِينَ
9.26. Puis, Allah fit descendre Sa quiétude [Sa “sakina”] sur Son messager et sur les croyants. Il fit descendre des troupes (Anges) que vous ne voyiez pas, et châtia ceux qui ont mécru. Telle est la rétribution des mécréants.


Arrow L’opération de poursuite et butin

Certains des ennemis, en déroute, se rendirent à Taif, d’autres à Nakhla, ou Awtas. Le prophète sas envoya Abou Amir al Ansari avec un groupe à Awtas, l’armée des associateurs prit la fuite.
Il envoya également un autre groupe à Nakhla qui rattrapa et tua Dourayd ibn as Soumma.

Concernant les ennemis s’étant échappé à Taif, le prophète sas les poursuivit lui-même.

Le butin s’étendait à 6000 prisonniers, 24 000 chameaux, 40 000 moutons et 4000 onces d’argent. Il ne fut pas partagé avant la fin de la ghazwa de Taif.


Arrow La Ghazwa de Taif

Le messager sas y poursuivit Malik ibn Awf an Nasri et son armée. Khalid ibn al Walid fut à la tête de 1000 hommes, suivi par le prophète sas .
Là, il ordonna la destruction d’une forteresse appartenant à Malik.
A Taif, il imposa le siège aux occupants d’une forteresse de Malik, mais les musulmans furent attaqués de flèches et connurent des pertes. Le prophète sas fit utiliser une machine de guerre pour faire une brèche dans la forteresse et l’incendier, mais les musulmans furent contraints de descendre de leur char, car les ennemis leur envoyèrent des socs de charrue incandescents. Le prophète sas ordonna de couper et brûler les vignobles mais l’ennemi demanda l’arrêt de cela, au nom d’Allah et de la parenté, ce qui fut accepté.
Il fut décidé que quiconque sortirait de la forteresse et rejoint les musulmans sera libre, et 23 hommes en sortirent, et chacun fut confié à un musulman.
Voyant que la forteresse demeurait imprenable et que les musulmans subissaient des pertes, le prophète sas donna l’ordre de lever le siège.


Arrow Le partage du butin

Le prophète sas passa 10 jours à al Jouarâna où il finit par partager le butin. Il en donna une grosse part en premier lieu aux mecquois et ne réserva rien aux Ansar, qui, frustrés, se plaignirent. Le prophète sas leur fit alors un discours dans lequel il affirmait son attachement à eux, et fit des invocations en leur faveur, annonçant que eux, retourneraient à Médine avec lui. Les Ansar répondirent que le messager sas leur suffisait.


Arrow Arrivée de la délégation de Hawâzin

Un convoi de Hawâzin, composé de 14 hommes dirigés par Zouhair ibn Sard et comprenant Abou barkan, oncle de lait du prophète sas , arriva pour se convertir.

Ils demandèrent ensuite la libération des membres de leur famille,ce que le messager accepta, ainsi que les Ansar et les Muhajirrin tandis que Bani Tamin, Bani Fizara refusèrent.
Finalement, tous les prisonniers furent rendus.


Arrow Omra et retour à Médine

Le prophète sas effectua ensuite une omra et rentra à Médine dans les 6 dernières nuits de Thil Qaada de l’an 8.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Ven 20 Avr - 14:45

bismillahh

Lecture de la page 576 à 581


MISSIONS ET SARAYYA FAITES APRES LA CONQUETE DE LA MECQUE



Dès le début du mois de Moharram de l’an 9, le prophète sas envoya des missionnaires à de nombreuses tribus.
Il envoya également des sarayya dont voici les détails :


Like a Star @ heaven Sariyya de Oyayna ibn Hisn al Fizari

Mois de Muharram de l’an 9
Envoyée vers Bani Tamim, qui avaient attaqué les tribus et les empêchaient de payer la Jizya
L’ennemi prit la fuite, les musulmans capturèrent néanmoins 11 hommes, 21 femmes et 30 garçons. Par la suite, 10 chefs de Tamim se rendirent chez le prophète sas , ils firent parler leur orateur puis leur poète, mais après avoir entendu l’orateur de l’islam Thabit ibn Kays ibn Chammas et le poète de l’islam Hassan ibn Thabit, ils se convertirent à l’islam. Sur ce, le prophète sas leur rendit femmes et enfants.


Like a Star @ heaven Sariyya de Koutba ibn Amir

Mois de Safar de l’an 9
Envoyée auprès d’une tribu faisant partie de Khathaam
Violents combats, les musulmans tuèrent des ennemis et s’emparèrent d’hommes et enfants.


Like a Star @ heaven Sariyya d’ad Dahhâk ibn Soufyan al Kilâbi

Mois de Rabi’ al Awwal de l’an 9
Envoyée vers Bani Kilab, qui refusèrent toujours de se convertir à l’islam, les musulmans les mirent en déroute et en tuèrent certains.


Like a Star @ heaven Sariyya de Alqama ibn Moujazziz al Madlaji

Mois de Rabi’ al Akhir de l’an 9
Envoyée contre des Abyssins qui avaient l’intention de commettre des actes de piraterie contre des habitants de la Mecque.
Les ennemis prirent la fuite.


Like a Star @ heaven Sariyya d’Ali ibn Abi Talib

Mois de Rabi’ al Awwal de l’an 9
Envoyée pour détruire l’idole al Kalas appartenant à Tay
Les musulmans détruisirent l’idole, ils constituèrent prisonnière la sœur de Ady ibn Hatim, qui demanda la grâce du prophète sas qu’elle obtint. Elle poussa son frère ensuite à aller voir le prophète sas et il finit par se convertir.


:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Ven 20 Avr - 15:45

bismillahh

Lecture de la page 582 à 596


L’EXPEDITION GHAZWA DE TABOUK
Au mois de Rajab de l’an 9 de l’Hégire




Arrow Cause de la Ghazwa

La force romaine continuait de s’opposer aux musulmans depuis le meurtre contre l’ambassadeur du prophète sas venu voir le roi de Basra.
César, conscient du danger que représentaient les musulmans pour sa puissance, décida de les exterminer et prépara une armé gigantesque regroupant Byzantins et Arabes alliés des tribus de Bani Ghassan et autres.


Arrow Préparation de l’ennemi et préparation des musulmans

Les hypocrites parmi les musulmans créèrent un lieu de complots et de machinations, la mosquée Masjid Dirar, afin de se regrouper sans attirer les soupçons. Ils demandèrent au prophète sas d’y prier, ce qu’il ne fit pas, et il détruisit la mosquée sur ordre d’Allah à son retour de la razzia.

L’armée ennemie comportait 40 000 combattants. La situation était critique d’autant qu’il s’agissait d’une période de grande chaleur et récolte de fruits.

Cependant, malgré ces facteurs peu encourageants, le prophète sas décida de mener de front une razzia contre les byzantins avant qu’ils ne puissent eux avancer vers la Maison de l’islam.

Le prophète sas demanda donc aux arabes et aux mecquois leur assistance. Une partie de la sourate le Repentir fut révélée. Tous les musulmans se mobilisèrent mis à part les excusés (malades…), certains hypocrites et trois hommes dont nous parlerons inchaAllah après.
Pour l’occasion, Abou Bakr donna tout ce qu’il possédait, Omar, Othman et d’autres acquittèrent également de grandes aumônes.

Mohammed ibn Maslama fut chargé de la commande de Médine tandis que Ali fut chargé de veiller sur les membres de la famille du prophète sas .
Il réunit 30 000 combattants, mais l’équipement était si peu important qu’un même chameau servait à 18 hommes. L’armée fut nommée Jaichoul-Osrah (l’armée de la détresse).

En route, l’armée passa par al Hijr, l’oued des Thamoud, le prophète sas interdit de boire son eau et d’y faire les ablutions.
Il invoqua Allah aza qui envoya un nuage chargé de pluie pour assouvir la soif de l’armée.


Arrow L’armée islamique à Tabouk

L’armée campa à Tabouk, prête à affronter l’adversaire. Mais les Byzantins et leurs alliés, effrayés, se dispersèrent et aucun combat n’eut lieu.
Yahna ibn Rouba, leader d’Aylah, ainsi que les gens de Jarbâ et d’Adhroh vinrent demander la réconciliation et se soumirent au paiement de la Jizya. Le prophète sas leur rédigea alors un pacte.

Puis le prophète sas envoya Khalid ibn al Walid à Okaydir, l’homme de Doumatil-Jandal avec 420 cavaliers. Khalid captura Okaydir et l’emmena au prophète sas. Okaydir sauva sa peau grâce à un accord de paix avec le prophète sas et au paiement de chameaux, bétails, cuirasses et lances, ainsi qu’au paiement de la Jizya.


Arrow Retour à Médine et histoire de ceux qui restèrent à l’écart

Les musulmans revinrent à Médine au mois de Rajab de l’an 9, après avoir passé 20 jours à Tabouk et 50 jours en tout (avec la route), il revinrent donc victorieux et sans avoir eu à combattre, et ce, par la grâce d’Allah aza .
12 hypocrites tentèrent l’assassinat du prophète sas , mais Allah aza les remplit de terreur et Houdhayfa les frappa d’un bâton qui les fit sauver et révéla leurs noms au prophète sas .

Au cours de cette razzia, trois hommes faisant partie des croyants, restèrent à l’écart, sans aucune excuse. Il s’agit de Kaab ibn Malik, Mourara ibn ar Rabia et Hilal ibn Omayya. Contrairement aux hypocrites qui présentèrent des excuses au prophète sas, excuses qu’il accepta, les trois hommes jouèrent la carte de la franchise.
Le prophète sas ordonna donc de ne point leur parler puis après 40 nuits passées ainsi, il leur donna l’ordre de ne pas s’approcher de leurs femmes, ils restèrent ainsi 10 nuits jusqu’à ce qu’Allah aza révéla leur pardon :

وَعَلَى الثَّلاَثَةِ الَّذِينَ خُلِّفُواْ حَتَّى إِذَا ضَاقَتْ عَلَيْهِمُ الأَرْضُ بِمَا رَحُبَتْ وَضَاقَتْ عَلَيْهِمْ أَنفُسُهُمْ وَظَنُّواْ أَن لاَّ مَلْجَأَ مِنَ اللّهِ إِلاَّ إِلَيْهِ ثُمَّ تَابَ عَلَيْهِمْ لِيَتُوبُواْ إِنَّ اللّهَ هُوَ التَّوَّابُ الرَّحِيمُ
9.118. Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l'arrière si bien que, toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë; ils se sentaient à l'étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu'il n'y avait d'autre refuge d'Allah qu'auprès de Lui. Puis Il agréa leur repentir pour qu'ils reviennent [à Lui], car Allah est L'accueillant au repentir, le Miséricordieux .

Arrow Impacts de la Ghazwa et allusion au coran

Cette expédition contribua à étendre l’autorité des musulmans et poussèrent les gens à reconnaître que seul l’islam était le vrai chemin.
Allah donna l’ordre de violenter les hypocrites, leurs aumônes cessèrent d’être acceptées, on ne pria plus sur leurs morts, ne demanda plus le pardon pour eux ni ne visita leurs tombes.

Le Coran fait allusion à cette expédition dans la sourate le Repentir, at Tawba.


Arrow Autres évènements qui eurent lieu au cours de cette année

Il y eut entre autres la lapidation d’une femme Ghâmidite qui avait reconnue avoir forniqué, la mort du Négus d’Abyssinie, sur lequel le prophète sas pria, la mort d’Oum Koulthoum, fille du prophète sas et enfin, la mort d’Abdoullah ibn Obay, l’hypocrite. Malgré l’opposition de Omar, le prophète sas demanda le pardon pour lui et pria sur lui. Par la suite, Allah donna raison à Omar.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Ven 20 Avr - 17:58

bismillahh

Lecture de la page 598 à 616


LE PELERINAGE D'ABI BAKR



Au mois de Thul Qa'da ou de Thul Hijja de l'an 9, le prophète sas envoya Abou Bakr comme commandeur du pélerinage. Des versets de la sourate Le Repentir vinrent également annuler les pactes déjà conclus.

Abou Bakr fit une déclaration publique, annonçant que désormais, aucun associateur n'accomplirait le pélerinage et que personne ne pourrait plus faire la circumambulation nu. C'était une déclaration de la fin du paganisme.


OBSERVATIONS SUR LES GHAZWA



On conclut de ces expéditions que le prophète sas était le plus grand général du monde, qu’il sut imposer la sécurité et élargir la sphère de l’islam. Il créa par la suite un groupe de généraux qui rencontrèrent les persans et les romains sur les champs de bataille après sa mort.

Il fit de la guerre alors synonyme de pillage, d’abus de femmes, de dépravation, une guerre sainte, purifiée de tout mal et aux nobles intentions.
A la suite de la conquête de la Mecque et plus encore après l’expédition de Tabouk, les gens entrèrent en masse dans l’islam.

Il y eut également de nombreuses délégations de différents tribus venues se convertir, ces délégations eurent lieu pour la plupart après la conquête de la Mecque, mais certaines eurent lieu avant cela.

Parmi ces délégations, citons celles de Abdil-Kays, de la tribu Dous, de Sada, de Othra, Bali, Thaqif, Hamadan, Bani Fizara, Najran (qui ne se convertit pas mais bénéficia d’un pacte leur permettant de conserver leur religion), Bani Hanifa, Toujib …

De ces délégations, on peut retenir quelques histoires célèbres.

Arrow On note la visite du grand poète qui satirisait le prophète sas , Kaab ibn Zouhair ibn Abi Salma, venu repentant, se convertissant à l’islam en l’an 8 et qui par la suite composa des vers en la faveur des muhajirins et des ansars.

Arrow On retient aussi l’histoire de Musaylima le menteur, de la tribu de Bani Hanifa, qui attesta que Mohammed sas était bien prophète mais qui se prétendait lui aussi prophète et prétendait partager son pouvoir avec le prophète sas . Il fut tué en l’an 12, du temps de Abou Bakr dans la guerre de Yamama.
Il y eut un deuxième faux prophète nommé al Aswad al Ansi au Yémen qui eut la tête tranchée par Fairouz un jour et demi avant le décès du prophète sas .

Arrow On note enfin Amir et Abad de Bani Amir ibn Saasaaa qui complotèrent pour tuer le prophète sas , mais qui furent empêchés par Allah aza .

Malgré la fulgurante propagation de l’islam, il restait néanmoins des bédouins brutaux qui s’étaient faussement convertis à l’islam et qu’Allah aza mentionne dans le Coran :

الأَعْرَابُ أَشَدُّ كُفْراً وَنِفَاقاً وَأَجْدَرُ أَلاَّ يَعْلَمُواْ حُدُودَ مَا أَنزَلَ اللّهُ عَلَى رَسُولِهِ وَاللّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
9.97. Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu'Allah a révélés à Son messager. Et Allah est Omniscient et Sage.

وَمِنَ الأَعْرَابِ مَن يَتَّخِذُ مَا يُنفِقُ مَغْرَماً وَيَتَرَبَّصُ بِكُمُ الدَّوَائِرَ عَلَيْهِمْ دَآئِرَةُ السَّوْءِ وَاللّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ
9.98. Parmi les Bédouins, certains prennent leur dépense (en aumône ou à la guerre) comme une charge onéreuse, et attendent pour vous un revers de fortune. Que le malheur retombe sur eux ! Allah est Audient et Omniscient.

D'autres parmi eux étaient sincères :

وَمِنَ الأَعْرَابِ مَن يُؤْمِنُ بِاللّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ وَيَتَّخِذُ مَا يُنفِقُ قُرُبَاتٍ عِندَ اللّهِ وَصَلَوَاتِ الرَّسُولِ أَلا إِنَّهَا قُرْبَةٌ لَّهُمْ سَيُدْخِلُهُمُ اللّهُ فِي رَحْمَتِهِ إِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
9.99. (Tel autre,) parmi les Bédouins, croit en Allah et au Jour dernier et prend ce qu'il dépense comme moyen de se rapprocher d'Allah et afin de bénéficier des invocations du Messager. C'est vraiment pour eux (un moyen) de se rapprocher (d'Allah) et Allah les admettra en Sa miséricorde. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Quant aux musulmans de la Mecque, Médine, à Thakif et dans une partie du Yémen et à Bahrain, leur foi était solide.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Sam 21 Avr - 17:17

bismillahh

Pour le post d'hier, j'avais oublié de résumer le pélerinage d'Abi Bakr, c'est corrigé, j'ai édité le post.

Lecture de la page 617 à 627


IMPACT DU SUCCES DE L’APPEL


Le prophète sas sut, sur les ordres d’Allah aza révélés au début de la sourate Mudathir, se lever, répondre à l’appel et rester debout plus de 20 ans, portant le lourd fardeau qu’était sa mission envers le monde des hommes.

Il alla de bataille en bataille, contre les hommes ennemis d’Allah mais aussi contre Shaytan. Son œuvre révolutionna la société , réalisa l’égalité des hommes, tous perçus comme « frères ».


LE PELERINAGE D’ADIEU



Le samedi 24 du mois de Dhul Qa’da de l'an 10, le prophète sas se prépara à effectuer ce dernier pèlerinage, avec l’intention de cumuler omra et pèlerinage. Il fit alors la circumambulation autour de la Kaaba le 4 dhul Hijja, puis le parcours entre as Safa et al Marwa. Le 8, il alla vers Mina puis s’installa sous une tente à Arafat. Une foule de 124 000 ou 144 000 hommes l’entourait. Il fit quelques recommandations lors d’un discours, affirmant qu’il ne savait pas s’il y aurait pour lui un autre pèlerinage après celui-ci. Après son discours, Allah aza lui révéla ces versets :

الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلاَمَ دِيناً
5.3. Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.

Il se rendit ensuite à Mouzdalifa puis au Haram et à la Kaaba. Sur la route de Muzdalifa à Mina, il croisa sur son chemin l’arbre appelé Jamratou l Akaba, il y jeta 7 cailloux en disant chaque fois le Takbir. Il immola 100 moutons, 63 de sa propre main et 37 par Ali.

Le 10 de Dhul Hijja, jour du sacrifice, il prononça aussi un discours, demandant aux hommes s’il avait bien transmis le message.
Il prononça aussi un discours pendant les jours du Tachrik, après la révélation de la sourate an Nasr. Il se rendit une nouvelle fois à la Kaaba faire la circumambulation d’adieu.


LES DERNIERES MISSIONS



L’état romain avait décidé de tuer tous ses sujets se convertissant à l’islam, comme ce fut le cas du gouverneur de Maân, Farwa ibn Amr al Jouthami. Le prophète décidé donc de réagir et leva une armée gigantesque au mois de Safar de l’an 11 sous le commandement de Osâma ibn Zayd ibn Haritha, afin de terroriser les romains. Seulement, l’expédition fut retardée à cause de la maladie du prophète sas et fut finalement la première mission du califat d’Abou Bakr as Siddiq.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Sam 21 Avr - 18:26

bismillahh

Lecture de la page 628 à 637


LE DECES DU PROPHETE sas



Arrow Signes d’adieu

Avant sa mort le prophète sas montra plusieurs signes laissant présager sa mort prochaine. Au Ramadhan de l’an 10, il fit la retraite pieuse pendant 20 jours, alors qu’il la faisait 10 jours d’habitude. Jibril étudia 2 fois le Coran avec lui.
Lors du pèlerinage d’adieu, il avait affirmé qu’il ne savait pas s’il reverrait les gens l’année suivante. La révélation de la sourate aN Nasr fut aussi un signe d’adieu, et il comprit alors ce que cela signifiait.

Au mois de Safar de l’an 11, il se rendit à Ohod pour prier en faveur du repos de l’âme des martyrs. Il se rendit également à Al Bakia et demanda pardon pour les morts.


Arrow Début de la maladie

A son retour d’un enterrement à al Bakia, le 28 ou le 29 Safar de l’an 11, il fut sujet à des maux de tête et une forte chaleur. Sa maladie dura 13 ou 14 jours.


Arrow La dernière semaine

La maladie devint plus intense, ses femmes l’autorisèrent à aller où il voulait et c’est chez Aicha qu’il décida de passer sa dernière semaine. 5 jours avant sa mort, la fièvre l’atteignit, il demanda à ce qu’on lui verse de l’eau et se sentant mieux, il alla sur le mimbar et prononça un discours, exhortant les gens à ne pas adorer sa tombe. Il affirma également que s’il devait choisir un ami autre qu’Allah aza , il choisirait Abou Bakr.

Sous l’effet de la douleur, il appela les gens leur proposant de leur écrire un document leur permettant de ne pas s’égarer, mais Omar, sachant que c’était là des paroles non souhaitées, s’y opposa, affirmant que le Coran suffisait.

Il fit également 3 recommandations, dont le narrateur n’a mémorisé que 2, à savoir expulser les juifs, les chrétiens et les polythéistes de la péninsule arabe et traiter les délégations comme à l’accoutumée.
Jusque 4 jours avant sa mort, le prophète sas dirigeait toutes les prières, jusqu’à ce que la maladie se fit trop douloureuse et qu’il ordonne à Abou Bakr de diriger celle-ci.

La veille de sa mort il affranchit ses esclaves, fit une aumône et donna ses armes aux musulmans. Sa cuirasse fut hypothéquée chez un juif.

Le prophète sas mourut le lundi 12 Rabi’ al Awwal de l’an 11, dans la matinée, à 63 ans et 4 mois. Sa dernière recommandation aux gens fut de dire « la prière, la prière et la bienfaisance ! ». Il demanda également à Allah aza de le faire rejoindre l’éternel.


Arrow Réaction des compagnons

Omar ibn al Khattab fut tellement affligé qu’il pensa que la nouvelle de la mort du prophète sas venait des hypocrites et que le prophète sas était allé auprès d’Allah aza de la même façon que Moussa alayhi s’était absenté de son peuple 40 nuits.
Cependant, après qu’il eut entendu le discours d’Abou Bakr, il se rendit à l’évidence.
Abou Bakr en effet annonça la nouvelle aux hommes, leur parlant en ces termes :
« A présent, ceux d’entre vous qui adoraient Mohammed, qu’ils sachent que Mohammed est mort. Ceux d’entre vous qui adoraient Allah, qu’ils sachent qu’Allah est vivant et ne saurait mourir. » Suite à quoi il récita ce verset

وَمَا مُحَمَّدٌ إِلاَّ رَسُولٌ قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلِهِ الرُّسُلُ أَفَإِن مَّاتَ أَوْ قُتِلَ انقَلَبْتُمْ عَلَى أَعْقَابِكُمْ وَمَن يَنقَلِبْ عَلَىَ عَقِبَيْهِ فَلَن يَضُرَّ اللّهَ شَيْئاً وَسَيَجْزِي اللّهُ الشَّاكِرِينَ
3.144. Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés - S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah; et Allah récompensera bientôt les reconnaissants.

Il y eut des discussions au sujet de la succession du prophète sas à l’issue desquelles Abou Bakr fut finalement choisi.
La toilette du prophète sas se fit sans ôter ses vêtements, il fut lavé 3 fois avec l’eau contenant du Sidr (jujubier) puis enveloppé de 3 vêtements blancs de coton. Il fut enterré à l’endroit même de sa mort, sous son lit, selon une parole qu’il avait dite à Abou Bakr. Il ne fut enterré qu’au début de la nuit du mercredi.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Dim 22 Avr - 19:57

bismillahh

Lecture de la page 638 à 647


LA MAISON PROPHETIQUE



La maison à la Mecque du prophète sas ne comprenait que lui et sa femme Khadija Bint Khouwaylid, qu’il épousa alors qu’elle avait 40 ans et lui 25. Elle enfanta des garçons qui moururent tous en bas âges et des filles : Zaynab, qu’il maria au fils de sa tante Abil As ibn Al Rabi’a avant l’hégire, Roukayya et Oum Koulthoum qu’il maria à Othman ibn Affan et Fatima, qu’il maria à Ali, qui eurent ensemble al Hassan et al Houssayn, ainsi que Zaynab et Oum Koulthoum.

Au total, le prophète sas épousa 13 femmes, dont deux moururent de son vivant, à savoir Khadija et Zaynab Bint Khouzayma.


Arrow Sawda Bint Zamaa

Epousée au mois de Chawwal de l’an 10 de la prophétie, quelques jours après la mort de Khadija
Elle était la veuve de son cousin as Sakran ibn Amr.


Arrow Aicha Bint Abi Bakr as Siddik

Epousée au mois de Chawwal de l’an 11 de la prophétie, alors qu’elle avait 6ans, elle rejoignit le domicile conjugal à 9 ans. Elle était la seule vierge de ses femmes.


Arrow Hafsa Bint Omar ibn Al Khattab

Epousée en l’an 3 de l’hégire, veuve de Khanis ibn Houthafa as Sahmi.


Arrow Zaynab bint Khouzaima

Surnommée Oum al Massakin, la mère des démunis, elle fut épousée en l’an 4 de l’hégire mais mourut quelques mois après le mariage. Elle était la veuve de Abdillah ibn Jahch, tombé en martyr à Ohod.


Arrow Oumm Salama Hind Bint Abi Omayya

Épousée au mois de Chawwal de l’an 4. Elle était la veuve d’Abi Salama.


Arrow Zaynab bint Jahch ibn Rayyâb

Epousée au mois de Thul Qa’da de l’an 5. Elle était la fille de la tante paternelle du prophète sas et la femme divorcée du fils adoptif du prophète sas , Zayd ibn Haritha.


Arrow Jouwayriyya bint al Hârith

Fille du maître de Bani Moustalak. Epousée au mois de Cha’ban de l’an 6.


Arrow Oumm Habiba Ramla Bint Abi Soufyan

Fille de Abou Soufyan, veuve de Oubaydallah ibn Jahch. Elle avait émigré avec son mari en Abyssinie mais son mari redevint chrétien et mourut.
Amr ibn Omayya ad Damori, envoyé par le prophète sas remettre une lettre au Négus, demanda la main de Oumm Habiba pour le prophète sas au mois de Moharram de l’an 7.


Arrow Safiyya bint Houyay ibn Akhtab

Femme juive, prisonnière de Khaybar, affranchie puis épousée par le prophète sas en l’an 7.


Arrow Maymouna bint al Harith

Sœur d’Oumm al Fadl Loubaba bint al Harith, épousée lors de la Oumra de compensation au mois de Thul Qa’da.

Le prophète sas eut également 2 captives, Maria la copte, offerte par al Makawkis qui lui donna Ibrahim qui mourut en bas âge, et Rayhanna bint Zayd, faisant partie des prisonniers Kouraidhites.


Il épousa donc un grand nombre de femmes à la fin de sa vie, après avoir passé 30 années de sa jeunesse avec une seule femme, Khadija, bien plus âgée que lui.

Le prophète sas épousa les filles de Omar et de Abou Bakr, tout comme il donna ses filles en mariage à Ali et Othman, afin de renforcer les liens qu’il avait avec ces quatre personnages, tous très impliqués dans l’islam.

Il épousa également des femmes de tribus ennemies, ou filles d’ennemis, afin de désarmer cette hostilité, la place que tenait le gendre chez les Arabes étant très importante.

Enfin, il veilla également à choisir de nombreuses femmes différentes, afin de les éduquer et des les instruire, et qu’elles puissent ainsi propager l’islam auprès de la gente féminine.

Il y eut également le cas de Zaynab bint Jahch, ancienne femme de Zayd, son fils adoptif, qu’il épousa sur ordre d’Allah aza , afin de faire comprendre aux Arabes qu’en islam, le fils adoptif n’avait désormais plus le même statut que le vrai fils.
Les mères des croyants avaient des qualités hors du commun, malgré la vie qu’elles menaient, dans la privation et la pauvreté.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Amatul-Wakil
Fondatrice


Nombre de messages : 4020
Localisation : Tanger
j'atteste par ALLAH que je suis bien une soeur : Oui
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Dim 22 Avr - 20:10

bismillahh

Lecture de la page 648 à 658


QUALITES ET MORALITES



Le prophète sas se différenciait des autres hommes par la perfection de son caractère. Physiquement il était de taille moyenne, le visage rond, blanc et frais, qui rougissait lors de la colère. Son rire consistait en un simple sourire. Ses yeux étaient noirs, avec de longs cils.

Entre ses épaules, il y avait le sceau de la prophétie, se constituant d’un ensemble de tâches pareilles à des grains de beauté.

il jouissait également d’une éloquence hors du commun, et d’une générosité sans limites. Il était également timide. Avant l’islam il était surnommé « le probe ». Il était humble et modeste, et respectait fidèlement ses engagements. Il répondait au mal par le pardon et ne s’affligeait pas pour un intérêt personnel. Il ne parlait qu’en cas de besoin.

Il fit aux gens entre autres 3 recommandations ; ne blâmer ni ne déshonorer personne, s’abstenir de la fornication et ne parler que de choses pouvant valoir une récompense de la part d’Allah aza .

Allah aza l’avait donc éduqué de la plus parfaite manière, et fit même son éloge dans le Coran :

وَإِنَّكَ لَعَلى خُلُقٍ عَظِيمٍ
68.4. Et tu es certes, d'une moralité imminente.

Il reste le plus grand homme de tous les temps.

:roseee:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ    Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé du nectar cacheté, d'Amatul-Wakil -TERMINÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide à l'apprentissage de l'Islam :: Nos Notes-
Sauter vers: